Les portes coupe-feu

Possédant l’agréation ISIB, la SA OLIVIER Hergot est incontestablement la société à choisir pour toute pose de portes coupe-feu. Nous réalisons les poses de porte RF dans les règles de l’art et fournissons l’ensemble des attestations nécessaire lors du passage des pompiers.

Les portes coupe-feu

Une PCF (Porte coupe-feu) ressemble à une porte traditionnelle. Elle peut être à simple ou double battant, va-et-vient …

Certaines portes peuvent être bloquées en position ouverte par un mécanisme (le DAS : Dispositif Actionné de Sécurité). Lors du déclenchement d’une alarme incendie, le mécanisme retenant la porte en position ouverte (il s’agit la plupart du temps d’un électro-aimant) libère la porte pour que celle-ci se ferme. Il est toutefois possible d’ouvrir la porte qui se refermera aussitôt pour que le feu ne se propage pas.

Les portes sont conçues pour qu’il ne faille que les pousser pour pouvoir sortir de la zone à évacuer et non pas les tirer. Certaines portes de recoupement sont donc battantes.

Comment installer une porte coupe-feu?

L’installation d’une porte coupe-feu est différente de celle d’une porte normale. La porte doit être installée avec précision pour être efficace, et ainsi recevoir un avis positif lors de l’inspection d’audit de sécurité incendie effectué par les pompiers. Les portes coupe-feu jouent un rôle très important dans la conception de bâtiments sûrs. Ces lourdes portes sont nécessaires pour aider à sauver des vies en cas d’incendie en empêchant la propagation du feu et de la fumée tout en aidant également à sécuriser les voies d’évacuation et sorties de secours.

L’installation d’une porte coupe feu

Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas en général, c’est que l’installation d’une porte coupe-feu est différente de l’installation d’une porte standard. Les portes coupe-feu sont des dispositifs de sécurité soigneusement conçus qui doivent être installés correctement pour être efficaces. Pour vous donner une idée, une porte coupe-feu construite pour résister à un incendie pendant 30 minutes ne pourra plus résister que cinq minutes à la suite d’un mauvais travail d’installation.

Votre meilleure garantie d’une installation sûre et fiable consistera à faire appel à un professionnel local, comme les ateliers de menuiserie d’Olivier Hergot. Constructeur disposant de la formation et de l’expérience appropriées nous pouvons vous installer votre porte en toute sécurité, nous disposons de l’expertise nécessaire pour que votre porte coupe-feu soit installée correctement.

Nous pouvons également vous recommander d’autres travaux de sécurité pour votre propriété.

Les portes coupe-feu ne sont pas conçues pour être suspendues comme des portes standard, elles sont conçues pour sauver des vies! Un travail d’installation médiocre irait à l’encontre de ce but. C’est pourquoi il est important de savoir quoi vérifier avant, pendant et après le travail d’installation de la porte coupe-feu:

Les écarts entre la porte et le chambranle le long des côtés, et du haut de la porte doivent être millimétriques afin d’empêcher la fumée de s’échapper. L’espace entre le bas de la porte et le sol également. La réglementation fixe des dimensions maximums qui sont complètement obligatoires et vérifier par les pompiers.

Indice de résistance au feu IRF

Toutes les portes coupe-feu sont dotées d’un «indice de résistance au feu» qui spécifie le degré de solidité face au feu. Habituellement, une porte coupe-feu offre une protection de 30 ou 60 minutes et serait étiquetée Rf30 ou Rf60, respectivement. Une étiquette avec cette information devrait être sur la tranche de la porte elle-même.

Toute la quincaillerie sur votre porte coupe-feu doit porter le marquage CE. Cela signifie qu’il est à la fois certifié et traçable, bien que les informations fournies avec la porte devraient également indiquer le fabricant, avec un code de traçabilité unique. La «quincaillerie» comprend les charnières, les ferme-portes, les serrures et les loquets de la porte.
Chaque section de la porte doit être installée de manière compatible avec le chemin emprunté par la porte lors de son ouverture. Vous devez également vous assurer que les pièces sont compatibles avec la porte elle-même.

Votre ferme-porte doit également porter le marquage CE et être compatible avec votre porte. Si ce n’est pas le cas, la porte risque de ne pas pouvoir se fermer complètement, ce qui ne sera pas très utile en cas d’incendie! Un bon moyen de vérifier cela consiste à attendre que votre porte soit installée, puis à l’ouvrir d’environ 75 mm avant de le laisser partir. S’il ne se ferme pas correctement sur le loquet, la porte n’est pas installée correctement ou les composants ne sont pas compatibles.

Tous les espaces entre le cadre de la porte et le mur devront être scellés avec un scellant non combustible pour empêcher la fumée et le feu de s’écouler.

Une porte coupe-feu doit toujours être équipée de bandes intumescentes (en protection incendie se dit des peintures et autres matériaux qui gonflent à la chaleur et assurent l’étanchéité des pare-feux.) sur les bords ou le cadre. Ils sont fabriqués dans un matériau qui jaillit lorsqu’il est exposé à une chaleur extrême, scellant ainsi les interstices entre une porte et son cadre. Certaines bandes intumescentes peuvent également bloquer la fumée, et il existe même des tampons intumescents conçus pour se glisser derrière différentes pièces telles que des loquets.

Bien qu’il soit relativement simple de raboter une porte normale, vous ne devez jamais essayer de couper ou de modifier d’une porte coupe-feu sans avoir préalablement vérifié ses consignes de sécurité. Enlever trop de matière de n’importe quel côté d’une porte coupe-feu réduira considérablement ses cotes de sécurité et la rend inutilisable en cas d’incendie réel. Si vous devez modifier votre porte coupe-feu, n’essayez jamais de le faire vous-même: faites plutôt appel à Olivier Hergot Atelier de menuiserie a Mons.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider